Marine

Rédactrice et Community Manager du cnfpi

#formation #opca #subvention #expert #blended #elearning

Formation d’adultes : les 5 situations où un adulte retient le plus facilement ce qu’on lui enseigne

Lorsque vous animez une formation, vous devez vous assurer que les adultes face à vous sont impliqués pour qu’ils retiennent vos enseignements. Mais par quels biais favoriser la motivation d’un stagiaire afin que sa mémoire soit aux aguets ? Le CNFPI vous donne 5 clés pour qu’un adulte soit le plus apte à apprendre.


La compréhension

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. Le célèbre vers s’applique aussi à vos stagiaires : ils doivent avoir compris ce que vous leur expliquez pour pouvoir le retenir à leur tour. Pour ce faire, veillez à utiliser un langage simple, et n’hésitez pas à demander à un ou plusieurs stagiaires de réexpliquer ou reformuler vos enseignements pour vous assurer que le message est bien passé.

 

La participation

Une salle dans laquelle vous formez des adultes a ce caractère intimiste que n’a pas un amphithéâtre d’université : jouez sur cette caractéristique et oubliez toute idée de cours magistral. Un adulte qui participe a plus de chances de retenir un enseignement qu’un adulte qui se contente de lire ou d’entendre. Saviez-vous, à ce sujet, qu’un apprenant retient 10 % seulement de ce qu’il lit… contre 90 % de ce qu’il voit, entend, dit et fait à la fois ?

 

L’implication et la reconnaissance

La notion d’implication du stagiaire rejoint la notion de participation évoquée à l’instant, mais est aussi intimement liée à celle de reconnaissance. Pour qu’un adulte retienne un enseignement, veillez à le connaitre et à vous appuyer sur ce qui constitue ses préoccupations et ses centres d’intérêt. Dès le début de la formation, enquérez-vous de ses motivations et des raisons pour lesquelles il participe à la formation. Considérez-le et rejetez tout jugement sur ce qu’il ne sait pas faire.

 

La corrélation avec sa propre expérience

Un adulte ne retiendra jamais aussi bien une théorie que si vous associez celle-ci à une pratique. Pour capter son attention, soyez concret et offrez un enseignement tangible, palpable, substantiel. Le point évoqué précédemment vous a appris à vous intéresser à vos stagiaires : utilisez ce savoir pour créer des liens entre vos enseignements et leur réalité, leurs expériences.

 

La mise en confiance

Un adulte apprend s’il se sent en confiance. Pour créer un climat propice, commencez par vous présenter dès le début de la formation, et à demander à chaque stagiaire de se présenter à son tour. Tout au long de la formation, veillez ensuite à valoriser les réussites et les progrès : encouragez-les dans leur avancement. Enfin, donnez-leur le droit à l’erreur : faites-leur comprendre d’entrée de jeu qu’il n’y a aucun problème à se tromper, et encore moins à essayer.

 

Mais aussi…

Telles sont les 5 situations où un adulte apprend avec le plus de facilités. Pour parfaire ce tableau, ajoutons que des points réguliers sont un plus indéniable : rappelez à la fin d’une journée ou d’une séquence ce qui a été fait et demandez aux stagiaires d’oraliser ce qu’ils ont appris. Et passez à la suite qu’une fois assuré que tout le monde a bien compris.