webleads-tracker

Je suis disponible pour répondre à vos questions

Téléphonez moi au : 01 82 83 9999 ou demander un rappel immédiat

Sophia Delaunay - Accueil adhérent & renseignements

Financement des formations des indépendants
(auto-entrepreneur, freelance) et des travailleurs non-salariés

Grâce au CNFPI et à votre chargé de compte, vous pourrez faire
financer tout ou partie des coûts de votre formation suivie par des
indépendants et/ou des travailleurs non-salariés :

Freelance

Auto-entrepreneur (micro-entreprise)

Entrepreneur individuel

Associé gérant d’EURL

Gérant majoritaire de SARL

Nous mobilisons les Fonds d’Assurance Formation variables suivant le code NAF de l’activité principale de votre client :

  • FIF-PL pour les professions libérales

  • FAF-PM pour les professions libérales médicales

  • AGEFICE pour les commerçants

  • AFDAS pour les artistes-auteurs

  • FAFCEA pour les artisans

  • VIVEA pour les exploitants agricoles

  • AGEFOS PME pour les professionnels de la pêche.

Image
Image

Financement des formations des salariés et des entreprises

Dès lors qu’une entreprise comporte 1 salarié, celle-ci cotise au titre de la formation professionnelle, ce qui lui ouvre des financements dont les conditions et les montants varient suivant l’OPCA de l’entreprise.

L’OPCA est l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé qui collecte, mutualise et redistribue les cotisations versées par les entreprises pour financer le CPF (ancien DIF), le plan de formation de l’entreprise et les périodes de professionnalisation. L’OPCA de l’entreprise est défini suivant le code NAF et la convention collective. Il existe 21 OPCA dont certains sont interbranches (AGEFOS PME, OPCALIA) et d’autres spécialisés (par exemple Constructys pour le BTP, Fafih pour l’hôtellerie/restauration etc.).

Le chargé de compte maîtrise les subtilités propres à chaque OPCA. Son but : maximiser les prises en charges dans le cadre du CPF et/ou du plan de formation, et faire financer tout ou partie du montant de votre formation.

Financement des formations des demandeurs d’emploi

La formation des demandeurs d’emploi est au cœur des programmes politiques de ces 10 dernières années visant à résorber le chômage, si bien que les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de différents leviers pour subventionner les formations qu’ils vont suivre en vue d’une réinsertion professionnelle :

  • CPF (Compte Personnel de Formation, anciennement DIF)

  • AIF (Aide Individuelle à la Formation)

  • CIF (Congés Individuel de Formation)


Votre chargé de compte connait les dispositifs mobilisables auprès de Pôle Emploi et vous conseillera vous et votre client sur la meilleure stratégie possible.

Image
Image

Autres dispositifs de financement des formations

Le chargé de compte du CNFPI peut mobiliser des financements complémentaires ou spécifiques par rapport à ceux précités :

  • Régions : les régions disposent d’enveloppes budgétaires principalement dédiées aux demandeurs d’emploi ;

  • FPSPP (Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels) : il s’agit d’une association constituée entre les organisations syndicales d’employeurs et de salariés qui cofinance régulièrement des actions de formation

  • FSE (Fonds de Soutien Européen) : il s’agit du budget mis à disposition par l’Europe pour développer la formation

  • Crédit d’impôts : les dirigeants d’entreprise qui suivent une formation peuvent profiter d’un crédit d’impôts pour leur société suivant le volume d’heures suivies.

Visite guidée